accueil actualités Tsiroanomandidyreportages en imagesrégion bongolavacontact
  
Ou sommes nous? Qui sommes nous? Chiffres clés  Les principaux responsables

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

A l'intérieur de la région
La migration interne est de deux sortes :
. Les mouvements migratoires internes à chaque district qui sont constitués par les déplacements des élèves des écoles primaires des Fokontany pour rejoindre les collèges ou lycée (enseignement secondaire) des Communes et/ou de la district.
. Les mouvements migratoires hors districts effectués par des travailleurs saisonniers ou permanents, des marchands ambulants et des petits métiers. On peut aussi assimiler à ces mouvements ceux effectués par certains populations et qui s'apparentent à l' exode rural en situation d'insécurité physique.
La première sorte de migration, constituée par la population scolaire .
La deuxième a un caractère plus ou moins spécifique selon la région. La région du Moyen Ouest reste un lieu privilégié pour l'expansion des populations, surtout Analamanga et Vakinankaratra. L'attrait du Moyen Ouest réside plus dans la recherche d'une fortune que dans la conquête de l'espace, le mouvement interne est lié à l'existence de centres relais d'immigration et à l'insécurité dans les campagnes et des hameaux isolés du fait des « dahalo » (origine de la désertion de plusieurs villages).
Les disctricts de départ des migrants sont Arivonimamo, Ambatolampy, Andramasina, Manjakandriana , Antanifotsy, Antsirabe II, Faratsiho .

A l'extérieur de la région
Les migrants qui viennent dans le Moyen Ouest s'y rendent avec un but précis : « faire fortune » ; l'idée de s'installer définitivement n'est pas nécessairement la décision de départ. Les Bara et les Antandroy ne se sentent comblés qu'en ramenant au pays de beaux troupeaux de zébus. Les principales ethnies des migrants sont :
. les Betsileo venant d'Ambositra et de Fandriana qui commencent par tâter le terrain en louant d'abord leurs services en tant que travailleurs saisonniers,
. les Bara et les Antandroy constitués d' éleveurs et spécialistes du commerce et du convoyage de boeufs sur pied,
. enfin, les migrants Sakalava, Tsimihety et Betsimisaraka sont de moindre importance par rapport aux ethnies précitées.

 

Effectif
Evolution
Natalité, fécondité, mortalité
Répartition et composition ethnique
Mouvements migratoires
Districts et communes