accueil actualités Tsiroanomandidyreportages en imagesrégion bongolavacontact
  
Ou sommes nous? Qui sommes nous? Chiffres clés  Les principaux responsables

REPARTITION ET COMPOSITION
la répartition par classes d'âges et par sexe, en milieu urbain et rural Au niveau des districts, les structures par grands groupes d'âge sont presque identiques à celle de la région Analamanga.
La pyramide des âges observée dans l'ensemble montre une pyramide en expansion, ce qui traduit un grand nombre d'enfants et de jeunes gens et une faible proportion de personnes âgées.
Les personnes âgées de 65 ans et plus constituent 2,83 % et les jeunes de moins de 15 ans, 26,08 % , tandis que les enfants de moins de 5 ans représentent 17,32 %. Presque la moitié de la population a un âge inférieur à 16 ans et l'âge moyen de la population est estimé à 21 ans.
Les groupes d'âge de moins de 15 ans comptent un peu plus de jeunes de sexe masculin que de sexe féminin avec un rapport de masculinité de 102 %.
Par contre, les groupes d'âge de 15 à 34 ans ont un rapport de féminité de 101 %.
Pour les groupes d'âges de 35 à 59 ans, les effectifs masculins sont sensiblement égaux aux effectifs féminins avec un pourcentage de 5,47 et 5, 49 % de la population totale.
Les pyramides des âges selon le milieu de résidence présentent la même allure. Elles ont une base large et une forme effilée. La pyramide du milieu rural a une base plus évasée que celle du milieu urbain. La proportion des enfants de moins de 5 ans est plus importante en milieu rural qu'en milieu urbain. Ceci indiquerait une fécondité plus élevée. Les décrochements de la pyramide du milieu rural sont plus accentués que pour ceux de la pyramide du milieu urbain, notamment pour les groupes d'âges jeunes de 0 - 4 ans et 5 - 9 ans. Les mortalités infantile et juvénile séviraient plus en milieu rural qu'en milieu urbain.
Quel que soit le sexe, la pyramide du milieu urbain laisse apparaître des proportions plus importantes d'individus pour les groupes d'âge 15 - 19 ans à 40 - 44 ans que celle du milieu rural. Ceci traduit le déplacement des personnes potentiellement actives du milieu rural vers milieu urbain. Cependant, on compte plus d'hommes en milieu rural qu'en milieu urbain (50,49 contre 49,14 %).

Composition ethnique
Le Bongolava et L'Itasy sont les régions du Moyen Ouest où l'on note une composition ethnique la plus variée de la Province d'Antananarivo. Les Merina et les Betsileo prédominent .
Les Merina se trouvent partout, mais surtout dans les anciennes terres de colonisation de Miarinarivo et de Soavinandriana, et le long de la Route Nationale N° 1, ainsi que le long de l'axe Firavahana - Fenoarivobe. Le versant Ouest de Tsiroanomandidy est la terre de prédilection des Betsileo. Pratiquant l'élevage extensif, les Bara, Antandroy et Mahafaly parcourent les vastes étendues inoccupées à la recherche de pâturages. Enfin, les Sakalava, Tsimihety et Betsimisaraka forment 3 % de la population.
Les Bara et les Antandroy s'établissent préférentiellement dans le Moyen-Ouest (Mandoto, Ankazomiriotra).

 

Effectif
Evolution
Natalité, fécondité, mortalité
Répartition et composition ethnique
Mouvements migratoires
Districts et communes